NICOLAS WILMOUTH 

Photographe

Les photographies de Nicolas Wilmouth témoignent d’une recherche picturale avancée, d’un travail subtil sur la lumière et les matières, ainsi que d’une attention particulière portée à la mise en scène. Si l’on peut s’émerveiller du peintre qui a su saisir la lumière sur un verre ou l’aspect duveteux d’un fruit, on saura apprécier chez Nicolas Wilmouth sa façon de s’approprier les effets de la peinture dans la photographie, avec ce désir de créer des ponts entre le passé et la modernité. La présence du clair-obscur, des portraits et des vanités modernes évoquent la peinture espagnole et flammande du XVII ème siècle, installant son style au croisement de l’art contemporain et de l’héritage classique.

Ses images entretiennent des ambiguités, un certain flou entre réel et fiction, une atmosphère étrange qui invite le spectateur à entrer dans l’image, à l’interroger pleinement.A travers de ses photographies, il explique son travail comme un souhait de “raconter une histoire en une seule image”, de “capturer un moment qui n’est plus”, ou encore de “traverser le temps”, autant de définitions de la photographie qui laissent transparaître la dimension nostalgique de son oeuvre.

Nicolas Wilmouth’s photographs bear witness to advanced pictorial research, subtle work on light and materials, and special attention to staging. If one can marvel at the painter who has captured the light on a glass or the fluffiness of a fruit, we will appreciate in Nicolas Wilmouth his way to appropriate the effects of painting in photography, with this desire to create bridges between the past and modernity. The presence of chiaroscuro, portraits and modern vanities evoke 17th century Spanish and Flemish painting, setting its style at the crossroads of contemporary art and classical heritage.

His images maintain ambiguities, a certain vagueness between reality and fiction, a strange atmosphere that invites the viewer to enter the image, to fully interrogate him. Through his photographs, he explains his work as a wish to « tell a story in a single image », to « capture a moment that is no longer », or « to go through time », as many definitions of photography that reveal the nostalgic dimension of his work.

Tirage argentique Lambda sur papier photographique Kodak satiné. Collage alu 1 mm + cadre en bois mouluré type palissandre : 65/82 cm.